« Mes occupations professionnelles sont très lourdes. Et puis après deux mandats d’administrateur du port plus celui de président du Conseil de surveillance, il faut laisser la place à une vision différente ». Plaçant le bilan de son mandat 2009-2013 sous le signe des mutations, Patrick Daher a pointé l’ouverture et la transparence avec les collectivités locales, le recalibrage des missions du port vers l’aménagement et la redistribution des cartes du trafic comme autant d’éléments...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous