Deux attaques de pétroliers en moins d’un mois en mer de Chine du Sud et dans le détroit de Malacca pourraient indiquer une tendance à la hausse de la piraterie dans la région et font craindre une augmentation des assurances. Le 7 novembre, des pirates ont attaqué un pétrolier de la société singapourienne Global Unique Petroleum dans le détroit de Malacca, près de Pulau Kukup en Malaisie. Sa cargaison, qui pourrait représenter l’équivalent de 2,7 M$ de pétrole si le navire avait ét...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous