En 2012, le système portuaire espagnol a traité 461 Mt de marchandises (hors avitaillement, pêche et trafic intérieur) et a failli retrouver le pic antérieur à la crise (468 Mt en 2007). Au début de 2013, Puertos del Estado tablait sur cette « récupération » pendant l’année en cours. Les chiffres du troisième trimestre confirment que cet objectif ne sera pas atteint: pendant les neuf premiers mois de 2013, le trafic recule de 3,8 % à 331 Mt. Cette baisse illustre les difficultés des...
Cet article est réservé aux abonnés. Le contenu de ce site est le fruit du travail de la rédaction pour délivrer une information de qualité et exclusive. Cette mobilisation a un coût et est financée par le revenu généré par la publicité et l'abonnement. En vous abonnant, vous contribuez à cette chaîne de valeur et assurer la pérennité de notre média. Découvrez nos offres.

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous