Le virus Ebola a plongé l’Afrique dans une crise sanitaire. Sur les 5 000 cas officiellement détectés, 2 500 personnes sont mortes. L’Afrique meurt tous les jours de ce virus. Il n’est pas exagéré de parler d’une crise Ebola qui dépasse le sanitaire pour se répandre sur l’économique. D’abord, le système de santé de certains pays africains périclite en raison de la propagation du virus. Dès la fin du mois d’août, les armateurs ont pris la mesure de cette crise en...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous