Cette initiative, qui était censée avoir un impact positif sur la régulation des stocks et des prix, est pourtant restée au point mort. Sur les 500 millions de réaux (soit 165 M€) prévus pour les chantiers de construction et de rénovation de hangars d’ici à 2015, seul 1,5 million de réaux (496 000 €) a finalement été débloqué. D’après le président de la Conab, Rubens Rodrigues dos Santos, la Banque du Brésil devrait donner le feu vert pour le début des...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous