La congestion dans le port de Douala est devenue chronique depuis plusieurs années. Face au phénomène, les acteurs portuaires ont décidé de s’investir pour résoudre les attentes. Le 19 septembre, Douala International Terminal, filiale du groupe Bolloré, a investi dans quatre nouveaux portiques de quai. « Ils sont destinés à accélérer la livraison des conteneurs et des navires », précise DIT. Avec une capacité moyenne de 120 mouvements par heure, ils doivent accélérer les...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous