Le Mexique a décidé de devenir une véritable puissance portuaire. L’objectif est de doubler le trafic d’ici 2018. Et de servir de base arrière pour les déchargements à destination des États-Unis. Une somme d’1,3 Md€, c’est ce qui a été investi dans les ports mexicains au cours des deux dernières années par le gouvernement d’Enrique Nieto Peña. Soit 42 % de plus qu’au cours des deux années précédentes. Les principaux ports concernés par cet...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous