Cherchant à développer une vocation de plate-forme logistique multimodale, le port de Gand a annoncé le projet de la création d’une navette fluviale pour conteneurs avec Anvers. Pour ce faire, un montant de 200 000 € est mis à disposition. Cette procédure est compatible avec les dispositions de la Communauté européenne. Un appel à candidatures a été lancé, valable jusqu’au 6 octobre. Quant aux obligations du futur opérateur, elles consistent à assurer un service régulier...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous