Cette installation sera exploitée par la société TCQ, Terminal de Contenedores Quetzal, une société du groupe espagnol TCB. L’installation présentera en première phase 350 m de quais, 13 ha de superficie pour une capacité de 400 000 EVP. Le TCQ sera le seul terminal de la côte Pacifique, entre le Panama et le Mexique, à pouvoir accueillir des porte-conteneurs post-Panamax. Puerto-Quetzal a réalisé en 2013 un trafic total de 9,4 Mt, en hausse de 10,6 %. Son trafic conteneurisé a totalisé 322...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous