Depuis janvier, 3 072 migrants ont péri en Méditerranée, soit plus du double que lors du pic de 2011, année du Printemps arabe, a déploré le 29 septembre l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Depuis 20 ans, traverser la Méditerranée constitue le périple le plus mortel pour les migrants irréguliers. Depuis janvier, l’OIM a enregistré la mort de 4 077 migrants irréguliers dans le monde, dont les trois quarts (3 072) en Méditerranée. Depuis 2000, plus de 22 000...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous