Mi-septembre, le secrétariat d’État aux Transports a pris une décision concernant « l’aide à la pince ». Une enveloppe de 19 M€ va être allouée à cette aide à l’exploitation de services réguliers de transport combiné. Cette décision est valable pour les trois ans à venir, soit 2014, 2015 et 2016. Pour les professionnels, ce montant est « très insuffisant », en rappelant que le montant de cette aide s’élevait auparavant à 30 M€...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous