« Un armateur allemand qui choisi un port français pour baptiser son navire, c’est une première en France. C’est aussi une grande marque de confiance pour Le Havre », s’enthousiasme Hervé Cornède, le directeur commercial d’Haropa. Le Cap-San-Antonio a été baptisé par Veronika Schüller, épouse du Docteur Schüller, le président de la banque privé Bankhaus Lampe. Le navire est le dernier-né d’une série de dix porte-conteneurs. Ce reefer, livré le 7...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous