Ce marché est désormais détenu par quatre grandes alliances qui maîtrisent 97 % de la capacité mondiale de transport de conteneurs, sur les lignes entre l’Asie et l’Europe, ajoute l’Association des utilisateurs de transport de fret (AUTF). Afin d’éviter que le monde maritime mondial n’évolue vers un « oligopole hors de tout contrôle, il est impératif que les autorités de la concurrence réagissent ». Il faut tout d’abord que chacune des organisations en charge du maritime...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous