« Les conditions nécessaires à la réalisation du plan GNL porté par Brittany Ferries ne sont pas aujourd’hui réunies », indique un communiqué publié le 13 octobre par l’armement breton. Lancé depuis le début de l’année dans un plan de transition écologique, l’armement s’était engagé à installer des épurateurs de fumée sur trois navires, à convertir trois ferries à une propulsion au GNL et à construire un navire neuf...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous