« Ebola a une longueur d’avance sur nous », a déclaré le 15 octobre Anthony Banbury, chef de la mission des Nations unies chargée de coordonner la réponse d’urgence (UNMEER) lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU consacrée à l’épidémie. L’épidémie d’Ebola « est loin devant nous, elle va plus vite que nous et elle est en train de gagner la course », a-t-il estimé par vidéoconférence depuis Accra où...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous