Pour Philippe Deiss, président du directoire du Grand port maritime de Rouen, il est clair que « Seine-Nord constitue une opportunité de développement ». Et pour lui, la reconfiguration du projet, telle qu’elle a été présentée par le député Rémi Pauvros en décembre, marque des avancées notables pour le site rouennais. « Le projet reconfiguré englobe en effet non seulement la voie nouvelle à réaliser mais aussi l’ensemble des extrémités de la voie...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous