Pour lui, la façon dont le dossier a été repris constitue une véritable avancée. Il évoque ainsi la remise du rapport du député du Nord (PS) Rémi Pauvros sur la mission de reconfiguration du canal Seine-Nord Europe. Comme préconisé dans ce rapport remis au gouvernement le 11 décembre, le projet d’origine conçu comme un partenariat public-privé, d’un montant évalué à 7 Md€, a été abandonné et reconfiguré de manière à...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous