L’écotaxe a été suspendue sine die, a annoncé la ministre en charge de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Ségolène Royal, le 8 octobre. De là à dire que ce report doit être une victoire pour un mode, le pas à franchir est trop grand. Les premiers bénéficiaires de cette suspension seront, à n’en pas douter, les transporteurs routiers étrangers qui utilisent les routes françaises. Par cette mesure, la ministre du Dé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous