Bien que les marins-pêcheurs ne soient pas le cœur de cible du JMM, leur consommation de drogues pourrait susciter des recherches sur les navires de commerce. Selon l’étude présentée par le docteur Thierry Lassière, du service de santé des Gens de mer de Bordeaux et portant sur 1 000 marins-pêcheurs d’Aquitaine et de Charente maritime, tout type de pêche confondue, il y a une forte surconsommation de cannabis et de cocaïne chez les jeunes de 20 à 25 ans par rapport à leurs homologues terriens. Plus le...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous