Après avoir validé le premier projet stratégique 2014-2019 du Grand Port maritime de Rouen (GPMR) en juin dernier, l’Autorité Environnementale (AE) vient de rendre un avis plutôt favorable sur les volets 4 et 5 de son deuxième projet (Politiques d’aménagement et de développement durable et Dessertes et politiques en faveur de l’intermodalité. Parmi ses recommandations, l’AE invite le GPMR à « élargir son analyse environnementale » aux terrains situés en dehors (mais proches)...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous