La réforme portuaire brésilienne, lancée par la présidente Dilma Rousseff,peine à avancer, notamment sur le chapitre des concessions. Le Secrétairespécial aux Ports, César Borges, a d’ailleurs affirmé que le gouvernementfédéral serait amené à revoir le modèle de concessions des ports, si la Courdes Comptes brésilienne ne donnait pas son feu vert pour les appelsd’offres d’ici la fin de l’année. L’intention initiale du gouvernement était de lancer...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous