Amarrée depuis la mi-octobre au quai 429 de Bassens, l’ex- Jeanne-d’Arc, porte-hélicoptères et navire-école de la Marine nationale, a atteint sa destination finale. Ce navire emblématique, mis à flot en 1964, qui a accueilli plusieurs générations d’apprentis officiers de la Marine, a d’ores et déjà des allures fantomatiques, dépouillé de ses hublots et vidé de ses fluides lors d’un premier toilettage effectué à Brest. Dès le mois de novembre, apr...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous