Mauvaise nouvelle pour les assureurs. Si le commerce mondial et les constructions neuves commencent à reprendre des couleurs, les primes d’assurance maritimes, elles, ne suivent pas, que ce soit en France ou ailleurs. Les chiffres issus du Global Marine Insurance report 2014 de l’IUMI montrent en effet que les primes d’assurance corps et facultés stagnent, si ce n’est chutent de 1,7 % en 2013 à 34,2 Md$. « Plusieurs facteurs doivent être pris en considération, notamment l’inflation monétaire et les conditions d...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous