Ces directives d’une centaine de pages ont été discutées par 102 délégués au total, y compris six experts nommés par les gouvernements, six nommés par les armateurs et six autres par les marins, des observateurs et des conseillers de 42 autres gouvernements, ainsi que des observateurs d’organisations intergouvernementales et d’ONG. Organisée par le département des activités sectorielles de l’OIT avec le concours du département des normes internationales du travail, la réunion d...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous