Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, salue les progrès considérables accomplis par la Somalie et la communauté internationale à cet égard. Le chef de l’ONU a cependant exprimé sa préoccupation concernant le fait que, sans l’appui constant des forces navales internationales et les mesures d’autoprotection adoptées par le secteur des transports maritimes, la piraterie à grande échelle pourrait resurgir. Le Conseil a précisé que les autorisations reconduites le...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous