Le 12 novembre, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) a publié son rapport annuel World Energy Outlook. « La hausse de la demande énergétique mondiale connaît un ralentissement significatif », souligne l’AIE. Après s’être maintenue à plus de 2 % par an pendant les vingt dernières années, elle passe à 1 % par an après 2025, en raison des choix politiques et des prix pratiqués ainsi que d’une réorientation structurelle de l’économie mondiale...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous