Le nouveau plan stratégique du port de Gijón, qui couvre la période 2013-2025, parie sur le développement du trafic des diverses. L’objectif est de gagner 1 Mt, soit une augmentation de 50 % par rapport à 2013 (2 Mt). Pour y arriver, le document table sur la captation de trafics d’autres ports de la façade maritime nord de l’Espagne et l’élargissement de l’hinterland portuaire. En matière de conteneurs, il s’agirait d’attaquer un marché potentiel de près d’1 MEVP (dont 750 000...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous