Le secteur des croisières est en berne après avoir enregistré une baisse de 8,9 % par rapport à 2013. À moins d’un miracle d’ici le 31 décembre, l’année en cours fera partie des mauvais millésimes, selon l’institut de recherches Risposte Turismo. Dans ce rapport effectué pour le compte d’Italian Cruise Watch, l’institut estime que d’ici la fin de l’année, 10,32 millions de croisiéristes seront passés dans les ports italiens et que 4 676 navires auront jet...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous