La suppression par le gouvernement portugais d’une taxe appliquée aux entreprises exportatrices (TUP carga) provoque des remous dans le port d’Aveiro (nord du Portugal). La société Aveiport, filiale du groupe ETE-Transports et Estive, conteste la décision du port d’Aveiro de « redéployer » les taxes et de provoquer une augmentation de la facture portuaire, malgré le gel des coûts décrétés par le gouvernement pour l’année 2014. Selon cet opérateur, l’administration du...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous