Endémique dans les campagnes de Madagascar, la peste vient de réapparaître dans la capitale Antananarivo où prolifèrent rats et puces vecteurs de la maladie, rapporte l’AFP. « Il y a maintenant un risque d’un rapide développement de la maladie » en raison de « la haute densité de population dans la ville » et des « faiblesses du système de santé », avertit l’Organisation mondiale de la santé, faisant état de 119 cas de peste cette année, dont 40 mortels. Le...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous