Lors de l’audience du 25 novembre, le juge enquêteur désigné par le tribunal a conclu à la réalité de la cessation de paiement contestée par les syndicats, a précisé Marcel Faure devant la presse. Il a estimé probable la mise en redressement judiciaire de la compagnie maritime: « Il est clair que c’est mal engagé », au vu des conclusions du juge enquêteur. L’actionnaire majoritaire, Trans­dev, a provoqué le dépôt de bilan de la SNCM en exigeant le remboursement...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous