L’un des plus importants chantiers navals du Brésil, Estaleiro Ilha S.A. (Eisa), situé dans la zone nord de Rio de Janeiro, traverse la pire crise de son histoire. La compagnie, touchée par des problèmes de gestion et de manque de fonds de roulement, a reporté les salaires, suspendu certaines opérations et accumulé les retards dans ses livraisons. Un des clients du chantier naval, Log-In, affirme que ses quatre commandes sont en retard et qu’il a dû louer des embarcations de substitution. Brasil Supply rencontre le même...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous