Construit en Roumanie, à Braila, pour la coque et la mise en place de la propulsion des générateurs et des principaux réseaux câblés, puis remorqué pour une finition au chantier Vard de Brattvaag en Norvège, le Pierre-de-Fermat a fait l’objet dans sa phase initiale de six mois d’études de design et de définition des plans généraux. Innovations en tous genres Résultat, un navire innovant qui bénéficie d’équipements de pointe avec entre autres un positionnement...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous