La compagnie Costa Croisires a débloqué une enveloppe de 85 M$ pour nettoyer les fonds marins de l’île du Giglio et recréer la situation environnementale telle qu’elle était avant le naufrage du Costa-Concordia. L’opération a été confiée à la société Micoperi de Ravenne qui a renfloué et déplacé l’épave avec l’entreprise Titan au mois de juillet. Selon la feuille de route officielle, le personnel (techniciens, plongeurs et équipages), soit 150...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous