Concrètement, le Premier ministre a souligné, dans cet ordre, que: – le décret relatif à la présence de gardes armés à bord des navires immatriculés en France venait de paraître ( JO du 30/11); – depuis le décret du 1 er août, les conditions d’exploitation des navires à passagers ont été durcies selon la loi de l’État d’accueil (ce qui est discutable); – trop longtemps différée, l’adaptation nécessaire de la SNCM est « in...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous