Kim Han-Sik, directeur général de la Chonghaejin Marine Co, auquel appartenait le ferry Sewol disparu le 16 avril au sud de la péninsule coréenne, a été reconnu le 20 novembre coupable d’homicide involontaire par un tribunal de Gwangju et condamné à dix ans de prison, rapporte l’AFP. Le tribunal a estimé qu’il s’était rendu coupable d’avoir permis que le ferry soit régulièrement surchargé et donné son feu vert à des travaux d’agrandissement « ill...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous