Le chantier naval Estaleiro Atlântico Sul vient de signer un contrat avec l’Agence nationale de transport par voie d’eau (Antaq), afin d’exploiter un terminal d’usage privatif (TUP) dans le complexe portuaire de Suape. Pour rappel, Estaleiro Atlântico Sul, présent à Suape depuis 2007, a injecté environ 2,1 milliards de réaux (soit 650 M€) sur place. Le chantier a en portefeuille 22 navires commandés par Transpetro (la filiale logistique du géant pétrolier brésilien Petrobras) et sept navires-...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous