Pour son dernier combat professionnel, l’ex-délégué général de l’AUTF, Philippe Bonnevie, est revenu de sa récente retraite pour animer les débats et souligner l’importance de l’avancée. Un progrès qui concerne principalement les grands exportateurs ou importateurs (à l’échelle de la France) qui « font leur douane » au départ ou à l’arrivée dans leurs entrepôts et utilisent, de préférence, des pré ou post-acheminements...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous