Trois mois après avoir fermé sa ligne Harwich-Esbjerg, en mer Baltique (faute de pouvoir faire face aux exigences réglementaires imposées par l’annexe VI de la convention Marpol dès janvier 2015), la compagnie danoise DFDS a annoncé, le 12 décembre, qu’elle participerait à la vente de Polferries. La liste des participants a été publiée tôt le matin par le Trésor public polonais, qui conduit la vente et décide de ses modalités. Sans donner plus de détails, étant...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous