Tant que ce gouvernement n’optera pas pour une véritable concertation sociale préalable à l’action, les syndicats poursuivront leurs actions, du moins c’est ce qu’ils ont laissé entendre. Les semaines qui viennent risquent d’être très chaudes. Conséquences: pas de circulation de trains sur le territoire. Or la veille, ce type de trafic avait été perturbé par une grève des conducteurs de trains. Pas de bus ni de tram dans les villes. Des accès routiers ont été bloqu...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous