Les discordes entre Johnny Saadé et Jacques Saadé semblaient définitivement enterrées après les décisions de justice de 2011. C’était sans compter sur l’obstination juridique de Johnny Saadé et son goût prononcé pour la communication. Décidé à relancer le dossier, le patron de Mistral Holding, Johnny Saadé, a demandé à la justice syrienne de se prononcer sur le litige entre les deux frères. Chose étonnante: la justice syrienne prend le temps de se pré...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous