Au VII e siècle l’océan Indien constitue une seconde route commerciale significative et articulée en partie à la route continentale de la soie. La conquête musulmane a en effet permis de constituer un vaste réseau d’échanges commerciaux comportant au plan géographique dans l’océan Indien une façade commerciale Sud-Est. On est là bien avant l’ouverture du canal de Suez en présence d’une recherche d’itinéraires entre Méditerranée et océan Indien via...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous