Pas encore de « boîtes » supplémentaires sur les quais mais les affaires se précisent avec Qingdao, le port chinois avec lequel Nantes-Saint-Nazaire a déjà le plus d’échanges. Son vice-président a visité les installations de Nantes-Saint-Nazaire le 5 novembre, deux semaines après avoir reçu la troisième mission de la Région des Pays de la Loire. « En 2012 on s’est dit ce que nous voulions faire. L’an dernier nous avons installé les moyens nécessaires. Cette ann...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous