L’annonce avait été faite en grande pompe devant les médias locaux, nationaux et internationaux en 2011. Le centre d’import-export franco chinois Eurasia semble toujours être au point mort trois ans après l’acquisition par l’homme d’affaires Hsueh Shen Wang d’entrepôts situés boulevard Jules Durand. Un investissement de 7 M€ pour acquérir le site. L’activité d’Eurasia était censée représenter un flux de 8 000 conteneurs par an entre la Chine et la France mais...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous