Le volume de trafic de marchandises enregistré dans les ports de Civitavecchia, Fiumicino et Gaeta durant les trois premiers trimestres de l’année en cours, est estimé à quelque 11,5 Mt. A priori, le chiffre fait rêver. Mais pas les autorités portuaires des trois sites qui soulignent avec une pointe d’amertume, la baisse enregistrée côté marchandises (− 5,3 %) et aussi passagers (− 2,0 %) tant sur le front des ferries que des navires de croisière. La poussée vers le bas s’est même...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous