Pour protéger Venise des grands navires commerciaux et des paquebots de croisière tout en multipliant à l’infini les capacités portuaires de la Sérénissime, les autorités portuaires veulent créer un port offshore. Le projet peaufiné par l’autorité portuaire est carrément pharaonique et plus ambitieux que le fameux Moïse, la grande digue qui doit protéger la cité lacustre de la montée des eaux. « Ce sera le premier port offshore d’Europe et il sera situé...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous