Comme les meilleurs voyagistes, les organisations font passer des petites annonces sur les réseaux sociaux pour séduire les candidats au voyage de l’espoir en leur offrant une croisière « tout confort ». Moyennant 5 500 €, les passeurs garantissent le logis avant le départ, la nourriture et, surtout, des conditions de voyage extrêmement confortables, rapporte le quotidien romain La Repubblica qui a contacté une organisation sur Facebook. Pas un mot en revanche sur les risques courus en mer, l’équipage ayant re...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous