L’année a démarré toutes voiles dehors. Le 9 janvier, quand tout le monde se préparait à la Marche républicaine, le tribunal britannique a rendu sa décision sur la présence de MyFerryLink sur le détroit du Pas-de-Calais. MyFerryLink ne pourra plus exploiter de lignes avec le port de Douvres. Une décision de justice qui pourrait sonner le glas de l’aventure des ex-SeaFrance. Eurotunnel va céder les navires, mais trouvera-t-il un repreneur pour assurer des liaisons sur le Détroit? « Les ex de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous