En juin, le Government Accountability Office (GAO), sorte de Cour des comptes des États-Unis, a publié un rapport dérangeant intitulé « Maritime Critical Infrastructure Protection: DHS Needs to Better Address Port Cybersecurity ». En moins de 50 pages, le GAO souligne que le ministère de la Sécurité intérieure et ses deux principales composantes que sont les US Coast Guard (USCG) et l’Agence chargée de la coordination des urgences fédérales (FEMA) ont fait peu de chose pour traiter les risques de...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous