À peine les agapes de fin d’année terminées, le Bimco (Baltic international maritime council) s’est penché sur le bilan 2014 et les prévisions pour 2015. Pour le marché des vracs secs, l’organisation internationale n’est guère enthousiaste pour les mois à venir. Dans son rapport sur le marché, le Bimco s’inquiète de la situation du transport maritime des vracs secs. Au premier trimestre 2014, les taux de fret ont commencé par revenir à des niveaux élevés. Une...
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Journal Marine Marchande

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous